Appel à la grève à Léo Lagrange Nantes le 16 octobre

Appel à la grève Léo Lagrange Nantes : plus d’1 mois depuis le transfert et les salarie.e.s de Léo Lagrange Nantes en ont déjà assez !

Depuis la rentrée scolaire, et après plus de 30 ans de collaboration avec NAP, la ville de Nantes a confié la gestion des temps périscolaires à Léo-Lagrange Ouest. « Association d’éducation populaire, la fédération Léo Lagrange a l’ambition de donner les moyens de s’épanouir à tou.te.s tout au long de la vie » (extrait de présentation du site internet de Léo Lagrange – www.leolagrange.org)

VRAIMENT ?

La fédération Léo Lagrange n’est pas digne des vocations qu’elle porte !

OUTRE UN SEMBLANT DE COMMUNICATION, DÉSASTREUX AU PASSAGE :

de nombreux.ses collègues n’ont à ce jour reçu ni contrat de travail ou avenant, ni fiche de poste, ni calendrier, il est plus qu’urgent de régulariser cette situation !

A CELA S’AJOUTE DES INCOHÉRENCES ET DES DISPARITÉS INACCEPTABLES :

  • -les indices non conservés et la suppression des 2h de décharge administrative attribuées aux R.A (Référent.e.s d’Animation).
  • – le couac du transfert des mutuelles.
  • – la suppression du 13ème mois pour les nouveaux.elles salarié.e.s et la suppression des heures de préparation des nouveaux volants.
  • – la suppression des postes d’animateur.rice.s spécifiques.
  • – la suppression des 2h de réunion de rentrée.
  • -des écarts de salaires entre collègues à poste égal : Les salariés ne bénéficiant pas des mêmes droits selon leur intégration pré ou post transfert pour un poste identique.
  • -la modification d’organisation des plannings + les 2h complémentaires (3h effectives et 1h capitalisée par semaine) : un temps de concertation et de préparation d’1h30 deux fois par semaine avec une coupure non rémunérée de 45 mn qui revient à rester sur notre lieu de travail brouillant les frontières entre salariat et bénévolat !
  • – la trésorerie du CE de NAP s’élevait à 70 000 euros environ en juin dernier et a été récupéré par Léo Lagrange, où est passé cet argent ?
  • -tous les accords d’entreprise syndicats/NAP ont été dénoncés : nos acquis (13ème mois, absence de jour de carence après 6 mois d’ancienneté etc.) feront l’objet d’une « négociation » avec les syndicats.

SALARIE.E.S LEO LAGRANGE NANTES INQUIET.E.S, EXPLOITE.E.S ET DÉSABUSÉ.E.S, DIRECTION ET MAIRIE SOURDES A NOS APPELS.

  • Nous exigeons qu’à travail égal, salaire égal !
  • Nous exigeons qu’une souplesse soit donnée aux équipes afin d’organiser les temps de concertation et de préparation selon les paramètres de chaque école !
  • Nous exigeons de la transparence !
  • Nous exigeons plus de communication !
  • Nous exigeons des réponses à nos interrogations !
  • Nous exigeons d’être consulté.e.s dans les prises de décisions et notamment concernant les accords de substitution !

LA VILLE DE NANTES AURAIT-ELLE PERDU SES VALEURS SOCIALES ?

Mais que fait la Ville de Nantes ? Étant pourtant la donneuse d’ordre dans l’affaire…

Nous exigeons que la Ville de Nantes assume sa part de responsabilité face aux engagements qu’elle a prise dans son marché public et nous souhaitons la rencontrer au plus vite afin qu’elle puisse s’exprimer sur la situation !

ENSEMBLE, MOBILISONS NOUS POUR AMÉLIORER NOS CONDITIONS DE TRAVAIL, DÉFENDRE NOS DROITS ET NOS ACQUIS SOCIAUX !

RDV LE 16 OCTOBRE À 10H DEVANT LE SQUARE DE LA MAIRIE DE NANTES.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *