Motion pour les conseils d’administration d’établissements

Motion pour les conseils d’administration d’établissements

Lire ICI

Les élu.es au Conseil d’administration du ………………………………….ont appris que le Ministère de l’Éducation Nationale a décidé de transférer aux Régions la mission d’information des élèves ainsi que les DRONISEP et d’affecter les Psy-EN EDO (Ex COP) dans les établissements scolaires puis de fermer tous les CIO selon un calendrier encore non précisé. Le projet de loi sur l’apprentissage et la formation professionnelle sera étudié à l’assemblée à partir du 12 avril 2018.

Ces décisions prises sans aucune concertation révèlent méconnaissance du travail et mépris de la compétence des personnels de l’ONISEP et des CIO. Elles aboutissent clairement au démantèlement des Services Publics d’Information et d’Orientation de l’Éducation Nationale. Le Ministère reste sur une vision de l’orientation réduite à la seule distribution des bonnes informations.

Ce projet remet en cause notre modèle républicain :

  • risque d’une offre d’information très inégale entre les régions mais aussi entre les territoires d’une même région au détriment vraisemblablement  des ruraux.
  • rupture d’égalité dans l’accès à l’information  alors qu’il est inscrit dans le droit à l’éducation, mentionné dans le code de l’éducation.
  • risque d’une information partielle, limitée aux formations régionales et métiers en tension quand la mobilité est encouragée chez les jeunes.
  • difficulté d’accéder à une information objective, gratuite et actualisée dans le cadre d’entretiens de conseil en orientation.
  • risque de transférer essentiellement aux enseignants le travail d’aide à l’élaboration de projets scolaires et professionnels alors que c’est le cœur de métier des Psy-EN EDCO.

Les élus au Conseil d’Administration tiennent à alerter l’ensemble des responsables : Recteur, Président de Région et Directeur des Services Départementaux de l’Éducation Nationale, sur les conséquences de cette loi qui compromet la qualité de l’offre de service public en matière d’accompagnement et de conseil en orientation. Elle menace l’existence même des CIO, Services publics d’information et d’orientation de proximité, gratuits et neutres, offrant un accompagnement à l’orientation de tous les publics.

Les élus au Conseil d’Administration demandent au Ministère de l’Éducation Nationale de revenir sur sa décision.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *