Communiqué de presse de la CGT Educ’action 44

Nantes, le 13 février 2018

Étouffé·es ! C’est le sentiment partagé par de très nombreux·ses collègues asphyxié·es par ces dix dernières années rythmées par la succession hallucinante de réformes, donnant l’impression d’un empilement d’attaques contre l’École.

École du Socle, réformes des programmes, réformes des rythmes scolaires, réformes des obligations règlementaires de service, dégradation des conditions d’exercice de travail, territorialisation, précarisation, jour de carence, absence de moyens pour l’inclusion… La liste est longue, inépuisable.
La faible dotation en postes pour l’an prochain dans l’Académie de Nantes va de nouveau dégrader les conditions de travail pour toutes et tous. C’est pourquoi la CGT Educ’action 44 , avec SUD Education 44 et le SNUIPP, appelle les personnels du premier degré enseignants et non enseignants (ASH- EVS), à être en grève le mardi 20 février 2018 et à se rassembler à 10 h00, devant l’Inspection académique, rue du Général Margueritte, à Nantes pour exiger :
– Une nouvelle dotation en postes à la hauteur des besoins pour la Loire-Atlantique

– De ne fermer aucune classe et d’ouvrir quand ces seuils sont atteints

– De créer des postes de maîtres surnuméraires dans toutes les écoles

– De créer les moyens RASED nécessaires à la prise en charge des élèves en difficulté

– De créer des postes ASH (ULIS ou établissements) pour accueillir les élèves en situation de handicap dont les familles le demandent

– Mettre en place des formations initiales et continues à la hauteur des besoins professionnels des enseignant-es.

Contact presse : Gaëtan Papillon 06 72 49 32 67

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *