Menacé de radiation, la mobilisation fait reculer la direction de la SNCF de Bayonne!

Julien est cheminot et contrôleur à Bayonne. Après plusieurs mois de mobilisation entamé depuis juillet dernier pour éviter sa radiation, ce dernier vient d’être rétabli dans ses droits.

Comme dans l’ensemble du territoire, le Pays basque est aussi la cible de mesures de répressions prises à l’encontre de cheminots mobilisés dans le cadre de la réforme ferroviaire. Laurent, cheminot et contrôleur à Bayonne, va en faire l’amère expérience.

Alors qu’une initiative avait lieu le 22 juin dernier en gare de Saint Jean de Luz, Laurent s’est retrouvé accusé d’avoir bousculé un cadre de l’entreprise. Or, ce jour-là, 27 policiers, un huissier et 6 cadres étaient présents et aucun événement particulier n’a été signalé.

Convoqué en conseil de discipline en septembre, Laurent n’était pas seul, puisque 500 personnes sont venues le soutenir à Bordeaux, à l’appui d’une pétition signée par 2700 cheminots opposés à son licenciement.

Malgré l’avis positif donné pour le licenciement, c’est à la direction régionale qu’il appartient de décider de la sanction finale. C’est chose faite puisque Laurent vient  d’être rétabli dans ses droits et restera par conséquent cheminot et contrôleur à Bayonne !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *