Chirurgien cardiaque au CHU de Nantes : suspendu parce qu’il veut faire son travail correctement

La catastrophe en cours à l’hôpital ne semble pas être suffisamment prise en compte par la population.

Aujourd’hui, restrictions de moyens oblige, le CHU de Nantes décale, reporte des interventions cardiaques urgentes avec tous les risques que cela comporte : décès évitables, AVC, infarctus….

La tiers-mondisation du système de soins français au nom des « économies » est bien avancée.

Ci dessous, le communiqué de la CGT CHU Nantes :

CGT UD44

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *