La Lettre nationale aux écoles de la Cgt-Educ’Action N°102 – 5/02/17

Peillon, Hamon, Vallaud-Belkacem. Depuis 2012, ces trois ministres se sont succédés pour mettre en œuvre la loi de Refondation de l’École combattue en bien des points par la CGT Éduc’action. En ce début 2017, à l’heure où la campagne présidentielle est largement entamée, faisons un bilan du quinquennat. Que reste-t-il de la « priorité à l’Éducation » portée par le candidat Hollande en 2012 ?
La politique du président Hollande, après les années de purges Sarkozy, n’a non seulement pas permis de rattraper les dégâts, mais a surtout creusé la méfiance, et pour certain-es a engendré le désenchantement et la désillusion qui se traduiront sans doute dans les urnes en mai et juin. Pour notre part, nous avons dressé dans ce numéro un bilan détaillé explicite.
Avec ces élections politiques nationales, la question de l’École aura une place de choix au cours de l’année 2017. Sans entrer dans le jeu politique, la CGT Éduc’action participera au débat pour porter les revendications des salarié-es et surtout pour combattre toute tentative de destruction de nos statuts, de généralisation de la précarité ou d’une nouvelle libéralisation de l’enseignement.

Faisons de 2017 une année où nous rassemblons nos forces, à l’image de la bataille contre la Loi Travail et portons avec la CGT Éduc’action l’exigence d’une lutte avec celles et ceux qui revendiquent des moyens pour une école à la hauteur des enjeux et des besoins.

 

Vient de paraître :

La Petit Cahier N°41, périodique national de la Cgt-Educ’Action Nationale. A lire et diffuser sans modération
Le Numéro 40, le précédent, est aussi en ligne.

 

La jeunesse et l’éducation, priorités de François Hollande ?

Le quinquennat qui s’achève devait être – outre la lutte contre le chômage – celui de la jeunesse et de l’Éducation. Les priorités affichées se sont-elles traduites ces dernières années ? Quel bilan pouvons-nous dresser de l’action des trois ministres qui se sont succédés rue de Grenelle ? Quelles perspectives pour les salarié-es de l’Éducation nationale ? Quelles revendications portera avec elles, avec eux, la CGT Éduc’action ? Lire la suite

 

École inclusive : injonctions contradicatoires

Depuis le 18e siècle (au moins), un mouvement – de pensées et de pratiques – permet peu à peu aux personnes en situation de handicap de prendre leur place dans la société. L’École fait partie intégrante de ce mouvement ; ainsi de plus en plus d’enfants qui jadis seraient restés chez eux ou se seraient retrouvés en institution spécialisée fréquentent les écoles et établissements scolaires ordinaires. Lire la suite

 

CAPPEI : la médicalisation de la difficulté scolaire

Le projet de nouvelle formation ASH suit la logique de la médicalisation de l’échec scolaire avec un moyen de parvenir à l’accroitre : l’inclusion, non pas comme principe, mais telle qu’elle est théorisée par le ministère et ses partisans, par la loi de refondation de 2013 ; l’inclusion tous azimuts visant à ce que tous les enfants soient scolarisés dans les écoles ordinaires, sans obligation de moyens, et qu’on en finisse avec tout ce qui est considéré avec mépris comme des outils de relégation, de ségrégation même, les SEGPA, les EREA et les établissements de soin. Lire la suite

 

Augmentation des démissions : l’alarme 

Le rapport du sénateur Carles du 24 novembre 2016 indique une hausse très inquiétante du nombre de démissions de professeur-es depuis 2012. Le taux passe de 1,08 à 3,18 % entre 2012 et 2016. Si ces chiffres sont minimisés par l’Éducation nationale qui estime que cela ne « représente que » 0,15 % de la masse salariale, on parle bien ici d’êtres humains et en 2015-2016, cela correspond à 1280 titulaires et 805 stagiaires. Pas une paille tout de même… Lire la suite

 

Préavis de grève de la CGT Educ’action pour le premier degré janvier-juillet 2017.

 

Depuis de nombreuses années, la CGT Educ’action dépose des préavis de grève quotidiens auprès de l’administration pour pouvoir mener des actions de grève (logiquement !), pour indiquer son mécontentement vis-à-vis de certaines mesures ministérielles, pour couvrir les collègues menant des mouvements départementaux et pour faire avancer des revendications. Lire la suite

 

NICE : pas de policier-ères armé-es dans les écoles !
Mardi 17 janvier 2017, la municipalité de Nice a présenté aux élu-e-s du personnel, lors d’un Comité Technique de la ville, un dossier prévoyant l’embauche de 130 policier-ères municipaux-ales qui seront affecté-es avec leur arme à l’intérieur des enceintes des écoles maternelles et élémentaires de la ville. Lire la suite
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *