RASSEMBLEMENT MERCREDI 27 JUIN 14H30 RECTORAT

Appel des organisations syndicales de l’académie de Nantes FSU, FNEC-FP-FO, CGT-Educ, Sud éducation, Unef Nantes

LIRE LE TRACT ICI

Au 9 juin, à une semaine des épreuves du bac, près de 200 000 élèves de terminale sont « en attente » ou n’ont reçu aucune proposition de la plateforme parcoursup.

Près de 300 000 ont reçu une réponse qui ne correspond pas à la formation de leur choix et hésitent à confirmer.

Ils sont déjà plus de 35 000 à avoir quitté la plateforme « Parcoursup ».

Après des mois de communication gouvernementale sur le choix des jeunes, sur leur maîtrise des parcours et sur la fin du tirage au sort, tout le monde se retrouve face à la dure réalité : il n’y a pas les places suffisantes pour accueillir chacun.e dans une formation post-bac correspondant à ses choix d’orientation

La situation faite aux lycéens de terminale qui se préparent à passer les épreuves du Bac est inacceptable.

Nous, organisations syndicales enseignantes, étudiantes, lycéennes de l’académie de Nantes, FSU, FNEC-FP-FO, CGT-Educ, Sud éducation, Unef Nantes

voulons rappeler le droit de chaque bachelier d’accéder à la formation de son choix.

 Nous exigeons

  • l’abrogation de la loi ORE et l’abandon de Parcoursup ;
  • le maintien du baccalauréat comme diplôme national et premier grade universitaire

 Nous appelons à un rassemblement devant le rectorat de Nantes (et les IA des départements) le mercredi 27 juin à 14h30

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *