Les 32 heures, ou comment préserver sa santé au travail

On l’oublie souvent, mais la réduction du temps de travail ne permet pas seulement de libérer du temps. Passer aux 32 heures permettrait de préserver son capital santé. Le point avec deux retraités, Lucien Mayen et Marie-Hélène Thomas.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.